La FIRPS, se félicite de la nomination de Madame Muriel Pénicaud, comme ministre du travail.

La FIRPS (Fédération des Intervenants en Risques Psychosociaux) se félicite de la nomination de Madame Muriel Pénicaud au poste de ministre du travail du gouvernement Macron, qui dispose d’une réelle connaissance des problématiques humaines, des relations sociales et de la santé au travail. La FIRPS rappelle que le rapport sur l’efficacité et le bien-être au travail, auquel elle avait contribué avec messieurs Lachmann et Larose) en 2010, avait posé les bases d’une approche de qualité de la prévention des RPS, autour notamment de 10 mesures pour améliorer la santé psychologique au travail*.

Dans un contexte de forte transformation du monde du travail, la FIRPS rappelle sa proposition de création d’un comité d’experts pluridisciplinaire pour évaluer les coûts de la non santé au travail et faire des propositions en matière de prévention.

« Comme cela avait été engagé au sujet des RPS, nous proposons que l’Etat réunisse un collège d’expertises pluridisciplinaires pour évaluer les coûts de la non-santé au travail et faire des propositions en matière de prévention. Une politique cohérente permettrait de réduire ces coûts en améliorant les conditions de travail et le bien-être des salariés. Elle contribuerait ainsi à améliorer la compétitivité de notre économie, » déclare François Cochet, président de la FIRPS.

 

*Le rapport Lachmann-Larose-Pénicaud : http://travail-emploi.gouv.fr/ministere/documentation-et-publications-officielles/article/rapport-sur-le-bien-etre-et-l-efficacite-au-travail-lachmann-larose-penicaud

télécharger le communiqué de presse