La FIRPS (Fédération des Intervenants en Risques Psychosociaux) a publié un manifeste exposant six propositions pour la santé au travail.

À l’approche de l’élection présidentielle, la FIRPS a ainsi voulu souligner les enjeux stratégiques de la transformation du travail.Elle souhaite interpeller les candidats sur le devenir du travail.

Engager une véritable politique de promotion du « bon travail » pourrait selon la FIRPS, permettre de trouver des leviers face aux principaux défis qui seront au coeur de l’élection présidentielle :

  • le coût du travail libéré des surcoûts de la mauvaise santé au travail,
  • la compétitivité de nos entreprises dynamisée par un nouvel engagement de ceux qui y travaillent,
  • l’efficacité de nos administrations si l’on organise le travail des fonctionnaires en privilégiant la confiance et la coopération

Le manifeste publié le 10 février avance six axes pour faire de la santé au travail un véritable enjeun national :

  1. Pour réduire le chômage, soignons le travail
  2. La santé au travail, levier d’efficacité
  3. L’Etat doit être exemplaire pour la qualité de vie au travail
  4. Accompagner les nouvelles formes de travail
  5. Réduire le gaspillage du déficit de confiance
  6. Préserver un dialogue social de qualité

Lire l’article de Préventica