Article paru le 23 mai 2017, dans Liaisons Sociales Quotidien :

Dans un communiqué du 19 mai, la FIRPS (Fédération des intervenants en risques psychosociaux) se félicite de la nomination de Muriel Pénicaud en tant que ministre du Travail et rappelle « que le rapport sur l’efficacité et le bien-être au travail, auquel elle avait contribué avec Messieurs Lachmann et Larose en 2010, avait posé les bases d’une approche de qualité de la prévention des RPS, autour notamment de dix mesures pour améliorer la santé psychologique au travail ». Alors qu’un « Manifeste de six propositions » pour faire de la santé au travail, un enjeu national a été présenté aux candidats en février dernier, la FIRPS souligne, que « dans un contexte de forte transformation du monde du travail, la création d’un comité d’experts pluridisciplinaire pour évaluer les coûts de la non-santé au travail et faire des propositions en matière de prévention, pourrait faire partie des priorités du ministre ».

 « La FIRPS se félicite de la nomination e Madame Muriel Pénicaud comme ministre du travail »
Lire le communiqué de presse

Lire l’article de Liaisons Sociales Quotidien