François COCHET (Cabinet SECAFI), a été interviewé par Domitille Arrivet, Le Figaro.
Retrouvez l’interview complète ci-dessous.

« La question des fragilités professionnelles est compliquée parce que celles-ci sont le résultat d’un processus difficile à observer. Les situations de tension peuvent intervenir dans des circonstances très variées : chez les salariés isolés dans leur travail, chez ceux qui, à la maison, soutiennent des enfants ou des parents malades, ceux qui ne sont pas suffisamment en confiance pour partager leurs fragilités. Il existe une véritable méconnaissance de l’homme au travail. »