26 01 2021

Le télétravail, un « crash test » pour le management de l’entreprise

Pour l’heure, les directions parent à l’urgence, trop occupées à suivre les directives sanitaires gouvernementales au jour le jour et à s’adapter à la propagation de l’épidémie. Comment garder le cap, entre les impératifs économiques et le bien-être du salarié dont les fondements ont été totalement remis à plat par le travail à distance ?

Cette crise est un véritable « crash test » pour l’encadrement. « On savait déjà les chefs de services et cadres intermédiaires entre le marteau et l’enclume, mais là, c’est très violent pour eux » , insiste Emmanuel Charlot, administrateur de la Fédération des Intervenants en Risques psychosociaux, la FIRPS. « La plupart trouvent dur de manager à distance, usant et peu valorisant. » Entre coaching individuels et actions de formations collectives, les entreprises tentent de les accompagner via des cabinets extérieurs. « Attention à bien penser aux gestes de reconnaissance, à ne pas négliger les déroulés de carrière, les promotions » , rappelle encore Jean Pralong, psychologue. Et le professeur en gestion des ressources humaines à l’EM… Lire la Suite

Source : Fanny Guinochet pour La Tribune

Derniers articles

Lors de l’entretien qu’il a accordé à Semaine sociale, le président de La Firps François Cochet a précisé que pour pouvoir télétravailler correctement, il faut remplir deux conditions impératives : l'autonomie et la confiance. François Cochet évoque un risque de...

EnglishFrench