30 11 2020

Pourquoi le télétravail obligatoire est un véritable risque psychosocial

par François Cochet – Secafi

OPINION. Pour contrer l’épidémie, le gouvernement préconise le « télétravail à 100% pour tous ceux qui le peuvent ». Mais face à cette injonction, la situation des personnes « éligibles » n’est pas homogène et mérite d’être évaluée. (*) Par François Cochet, Président de la Fédération des Intervenants en Risques Psychosociaux (FIRPS), Directeur des activités Santé au travail de SECAFI.

Une proportion significative de salariés est très favorable au télétravail. Examinons les raisons invoquées. D’abord les transports lorsqu’ils sont longs et coûteux, d’autant que le masque accroît leur pénibilité. La crainte de la contagion est plus ou moins forte… Lire la suite

(*) Étude Odoxa pour GAE Conseil « Impact du télétravail sur les pratiques addictives des Français en entreprise »parue en novembre 2020.

Source : La Tribune

Derniers articles

Et pourtant l’absentéisme s’envole

L’engouement des salariés pour le télétravail est censé améliorer leur bien-être. Mais les arrêts-maladies explosent depuis deux ans. Avec un coût record pour la Sédurité sociale. La généralisation du télétravail de puis la crise sanitaire est pointée du doigt,...

La parole au travail !

François Cochet, responsable des activités santé au travail du cabinet Secafi et président de la fédération, intervient sur un point phare de ce dossier qui a la proposition de faire de l'écoute des salariés sur le travail un dixième principe général de prévention....