02 02 2021

Le retour des cellules d’écoute psychologique

Mises en place par les entreprises inquiètes des dégâts provoqués par la crise sanitaire et économique, Les cellules d’aide psychologique représentent une des réponses face à la détérioration de la santé mentale des salariés. Baromètre de Tétât d’anxiété, elles ne peuvent cependant se substituer à une politique de prévention.

Apparues il y a une bonne dizaine d’années, les hot-lines refont surface en ces temps de crise sanitaire, où la santé psychologique de la population envoie des signes très inquiétants.
Étudiants, citoyens « lambda », salariés… sont invités à décrocher leur téléphone pour joindre, souvent 24h/24 et 7j/7, des psychologues très sollicités. Selon la Fédération des intervenants en risques psychosociaux (FIRPS), on a constaté une augmentation des appels à ces lignes d’assistance psychologique de l’ordre de plus de 45 %, depuis le début du premier confinement en… Lire la Suite

Dominique Pérez pour Liaisons Sociales

Derniers articles

Le CSE s’est-il saisi des questions de santé au travail ?

Chronique publiée dans Actuel RH - 29/06/21 Florence Mehrez & Anne Bariet Analyse de François Cochet, directeur des activités santé au travail de Secafi, associé au sein du groupe Alpha, et Président de la Firps.   Le CSE, la CSSCT, les éventuels...

Le déconfinement est un risque psychosocial…

Billet publié dans Agir Magazine n°94 - Edition Mai/Juin 2021 La crise sanitaire dure. Elle est dure. Mais la perception qu’en a chacun d’entre nous est loin d’être homogène. La mère de famille en télétravail, en cumul d’emploi d’institutrice à domicile, ne compte...

EnglishFrench