20 09 2022

#RPS les jeunes, premières victimes de souffrance au travail

Cet article montre que le chapitre du covid à peine refermé, la souffrance au travail apparaît comme l’un des sujets prioritaires des directions des ressources humaines de la rentrée 2022, avec, pour premières victimes, les tout jeunes diplômés. « Tous les baromètres sur la santé mentale montrent un effet de choc au premier confinement, analyse encore Camy Puech, fondateur de Qualisocial, et porte-parole de la Fédération des intervenants en risques psychosociaux (Firps), avec une remontée au deuxième, avec la confirmation que le monde allait changer. La promo 2020 a eu trois mois de lockdown, mais la plus impactée est celle qui suit, la promo 2021. Autant les salariés ont eu accès au travail à distance, autant les étudiants se sont retrouvés avec… rien. » Deux années passées à la trappe. Et, avant de se lancer sur le marché de l’emploi, ils n’ont pas eu le temps de se refaire une (bonne) santé psychologique. Les stigmates risquent de jouer sur le long terme

Derniers articles

Télétravail et dialogue social : les conflits se multiplient

Retrouvez la dernière chronique d’Anne Rodier sur les tensions au travail et la complexité des relations en entreprise   #Harcèlement #relationssociales dans les colonnes du Le Monde à lire ici 👉 : « Les manageurs sont deux fois plus exposés à la violence verbale...

#RPS Le monde du travail à l’heure des grandes solitudes

Un salarié sur cinq a télétravaillé en moyenne chaque semaine de 2021, bien que le travail à distance coche de nombreuses cases sur la liste de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) des facteurs favorisant les risques psychosociaux. « Dans un...

EnglishFrench