25 01 2022

Santé mentale des salariés fragilisée : la Daf très exposée

Article publié le 25/01/2022

Reprise communiqué

Après près de deux ans de crise sanitaire et au moment où la reprise est plus que jamais espérée, le moral des salariés français n’a jamais été aussi bas. Un constat d’autant plus marquant pour la fonction Finance où 58% des Daf étaient en situation de détresse psychologique fin 2021.

Les scénarios concernant la reprise économique ne semblent pour l’instant que peu optimistes. L’organisation internationale du travail (OIT) estime « qu’un retour aux performances d’avant la pandémie risque de rester hors de portée pour une grande partie du monde au cours des prochaines années ». En France, l’INSEE table également sur un léger ralentissement de la croissance au premier trimestre 2022, en raison de la 5ème vague que nous traversons actuellement. Dans ce contexte compliqué, les salariés français semblent plus épuisés que jamais pour aborder cette nouvelle année 2022.

L’une des autres causes de cette dégradation de la santé mentale est le recours au télétravail. Selon la FIRPS (la Fédération des Intervenants des Risques PsychoSociaux), le télétravail a été la cause d’addictions comportementales. Il a fait ressortir des problématiques d’hyper connexion (augmentation de plus de 50% du temps d’écran, principalement chez les cadres en télétravail) ou certaines pratiques addictives, notamment chez les personnes les plus fragiles.

La FIRPS recommande de mettre en place des dispositifs de vigilance des collaborateurs en difficulté et/ou des dispositifs de soutien psychologique. Cela passe par la formation des managers comme acteurs de la prévention, la formation du personnel de santé et des managers à la détection et à l’orientation des personnes concernées par des pratiques addictives et la mise à disposition de lignes d’écoute, de conseil et d’accompagnement psychologiques, qui permettent un accès immédiat 24h/24, 7J/7 à des psychologues.

Par Florian Langois

Derniers articles

Lors de l’entretien qu’il a accordé à Semaine sociale, le président de La Firps François Cochet a précisé que pour pouvoir télétravailler correctement, il faut remplir deux conditions impératives : l'autonomie et la confiance. François Cochet évoque un risque de...

EnglishFrench